Velouté d’asperges blanches et croûtons au beurre d’escargot

veloute

Hop hop hop, c’est la saison des asperges alors on en profite. J’ai beaucoup de mal à manger des asperges simplement cuites à la vapeur avec une sauce mousseline ou une vinaigrette, ça me parait être une cuisine d’une autre époque, même si c’est très bon! Donc chez moi les asperges c’est en soupe (pour les asperges blanches) ou avec des pâtes (pour les asperges vertes).

Cette semaine, c’est donc velouté d’asperges blanches, et comme je fais rarement les choses à moitié, j’ai ajouté des petits croûtons au beurre d’escargot. Et bien sachez que ces petits croûtons changent absolument tout. Un minimum d’effort pour un résultat vraiment délicieux, c’est comme cela que devraient être toutes les recettes, non?

***

Pour 4-6 personnes

Le velouté:

Préparer environ 500 g d’asperges blanches: retirer l’extrémité un peu dure des asperges, les laver, les éplucher, puis les couper en tronçons de 2-3 cm.

Dans un fait-tout, faire revenir un oignon et une gousse d’ail émincés avec de l’huile d’olive. Quand l’oignon devient translucide, ajouter les asperges et 1 à 2 pommes de terre (selon leur taille) coupées en dés. Ajouter 2-3 pincées de noix de muscade et faire revenir quelques minutes. Ajouter de l’eau à hauteur des légumes, saler et laisser mijoter à feu moyen pendant environ 25 minutes.

Quand les asperges et les pommes de terre sont bien tendres, mixer avec un mixeur plongeant, goûter et rectifier l’assaisonnement.

Les croûtons:

Frotter deux tranches de pain de campagne avec de l’ail et les découper en petits dés.

Faire fondre environ 40 g de beurre salé dans une poêle, jusqu’à ce qu’il devienne mousseux, ajouter 2 gousses d’ail finement émincées et faire revenir quelques minutes. Ajouter ensuite les feuilles d’une demi-botte de persil finement émincées. Ajouter le pain et  mélanger pour que le pain soit bien imbibé de beurre. Faire dorer les croûtons quelques minutes à feu assez fort.

Salade de betterave crue, fromage de chèvre et noix

Salade 1

salade 2

Cette salade est un must chez nous. Je n’aime pas tellement la betterave cuite, mais j’adore la version crue, râpée en salade. Le plus difficile est de trouver des betteraves crues (ouvrez l’œil sur les marchés, chez les maraîchers, chez les producteurs de la Ruche qui dit oui ou dans les magasins bio). Si vous les trouvez avec les fanes, vous serez très chanceux et vous pourrez les cuisiner en pesto (recette ici). Mais revenons à notre salade.

Pour râper la betterave, j’utilise mon robot multifonction, et l’affaire est réglée en un temps record. Si vous n’avez pas de robot, je vous souhaite beaucoup de courage 🙂 . Pour la suite, rien de bien compliqué: une échalote finement émincée, un fromage de chèvre demi-sec (ici un chabichou), des noix et du persil. Pour la vinaigrette, vous pouvez remplacer votre huile habituelle par de l’huile de noix. Et si vous êtes inspirés, vous pouvez ajouter des dés de pomme verte.

Bien cordialement,

Votre dévouée T & P, militante anti betterave cuite.

Légumes rôtis au citron et à l’ail

Légumes 1 Légumes

Quand j’en ai marre des purées et des soupes, je fais rôtir des légumes (j’ai des goûts simples en fait). Bien sûr, au fond de moi je ne rêve que de salade de tomates à la mozzarrella di buffala et de gaspacho, mais voila, on en est tous à peu près au même point je crois.

Si vous aussi vous souhaitez faire rôtir des légumes, bah vous prenez des légumes (ahah), ici des topinambours, carottes et pommes de terre. Epluchez-les ou pas (j’ai gardé la peau des topinambours après les avoir bien brossés et lavés). Coupez-les en bâtonnets, en faisant des bâtonnets un peu plus petits pour le topinambour qui met plus de temps à cuire (pas comme moi en fait qui ai fait tout le contraire) (mais c’était bon quand même). Mettez tous vos légumes dans un grand saladier, ajoutez de l’huile d’olive, du sel et quelques pincées de poudre de curry. Mélangez bien.

Répartissez vos légumes sur la plaque de votre four en couche uniforme, ajoutez quelques gousses d’ail entières, des tranches de citron et des feuilles de laurier. Mettez au four pour environ 30-40 minutes à 200°C et retournez vos légumes de temps en temps. Servez avec du persil plat.

Soupe de cresson, épinards et roquefort

IMG_2729

Après une semaine à manger des fondues, raclettes, tartiflettes et saucisson, je rêvais de manger des légumes verts. Je me suis réveillée tôt dimanche matin et j’ai couru sur le marché pas lavée pas coiffée pour faire le plein de fruits et légumes. J’y étais à la même heure que les petits vieux de mon quartier (mais pourquoi veulent-ils toujours sympathiser dans la file d’attente?). Même si je ne me sentais pas totalement à ma place à une heure aussi matinale, j’ai adoré retrouver l’ambiance de la ville, Paris, la boulangerie et les commerçants du marché.

***

Pour 4-6 personnes

Faire revenir un oignon et deux gousses d’ail émincés dans de l’huile d’olive.

Ajouter 2 pommes de terre (à chair tendre) coupées en petits dés, puis une botte de cresson et environ 300 g d’épinards frais. Mélanger quelques minutes puis ajouter de l’eau (ne pas recouvrir complètement les légumes car les légumes verts rendent beaucoup d’eau), et 2-3 pincées de sel.

Laisser mijoter jusqu’à temps que les pommes de terre soient bien tendres (au moins 20 minutes).

Mixer puis ajouter environ 100 g de roquefort en petits dés et du poivre. Bien mélanger pour faire fondre le roquefort. Goutter et rectifier l’assaisonnement. Servir avec du persil plat.

Salade de petit épeautre, patate douce rôtie et féta

Salade petit épeautre

C’est exactement le genre de salades que j’aime cuisiner et manger: très simple, peu d’ingrédients mais des produits qui changent. Le petit épeautre, c’est la céréale que j’adore en ce moment. L’enveloppe est légèrement craquante et le coeur est fondant. C’est parfait en salade, bien meilleur que le riz ou les pâtes (mais aussi bon que le  boulghour – oui oui j’aime bien faire des classements de mes céréales préférées 🙂 ).  En revanche, il ne faut pas être pressé: 45-50 minutes de cuisson. On peut aussi le faire tremper une nuit pour réduire la cuisson de 10 minutes (mais est-on à 10 minute près?). Le petit épeautre est un peu snob, il ne s’achète qu’en magasin bio.

***

Faire cuire le petit épeautre 45-50 minutes dans de l’eau bouillante.

Pendant ce temps, éplucher une patate douce et la couper en petits dés. Mélanger avec de l’huile d’olive, du sel, du cumin et du paprika. Etaler les dés de patate douce sur la plaque du four recouverte de papier sulfurisé et faire rôtir environ 25-30 minutes à 180°.

Quand tout est cuit, et à température ambiante, mélanger le petit épeautre, la patate douce, des dés de féta et du persil. Assaisonner avec du jus de citron, de l’huile d’olive, sel et poivre.

***

La recette (qui contenait initialement des lentilles) a été prise sur le blog Papilles et Pupilles.