Pains pita et dips pour l’apéro

Pains pita

Youhouh (cri de la fille heureuse), il fait beau, il fait chaud, il fait jour de plus en plus tard le soir, je peux aller boire des verres en terrasse après le travail et préparer des apéros. Donc aujourd’hui je vais parler d’apéro, une de mes grandes passions dans la vie (rien que ça). Avec Jean-Louis, on aime bien les pains pita (faits maison), qu’on trempe dans un dip au fromage blanc pour Jean-Louis, et de l’houmous pour moi. Oui on est comme ça, on partage pas nos dips avec Jean-Louis. Rassurez-vous j’ai mis de l’ail dans les deux dips, histoire d’être tous les deux à égalité.

En parlant d’ail, j’ai remarqué que c’était indispensable dans ce genre de sauce, même en petite quantité. Ça modifie vraiment le goût et je me rends compte immédiatement d’un dip qui manque d’ail car il est très fade. Bref, je vous recommande l’ail dans vos dips. Et autre chose: laissez vos dips reposer avant de les manger. Le goût des herbes et épices sera plus présent après quelques heures (ou même une journée) au frigidaire. Et oui, la science du dip est très précise.

***

Pour 8 pains pita

J’ai pétri la pâte dans ma machine à pain – sinon bon courage

Mettre un sachet de levure de boulanger déshydraté (environ 5 à 7 g de levure selon les marques) dans un fond d’eau tiède, mélanger et laisser reposer dans un endroit assez chaud (près d’un radiateur ou près du four) pendant environ 15 min. Mélanger la levure avec 500 g de farine, 2 cuillères à café de thym, 1 cuillère à café de sucre, une cuillère à café de sel et 30 cl d’eau tiède. Pétrir (programme « pâte » de la machine à pain) puis laisser reposer environ 45 minutes.

Chasser les bulles d’air en tapant sur la pâte puis couper en 8 parts égales. Étaler la pâte en ronds (en farinant généreusement le plan de travail) et laisser reposer environ 30 minutes.

Faire cuire les pains un par un dans une poêle (une poêle à crêpes c’est l’idéal) sans matière grasse environ 3 minutes de chaque côté. Les pains pita sont cuits lorsqu’ils sont légèrement gonflés et dorés.

***

Pour le houmous

Cette recette nécessite un hachoir

Égoutter et rincer 250 g de pois chiches en boîte (oui j’achète des pois chiches en boîte….) et enlever la peau de chaque pois chiche (ceci n’est pas une blague, c’est très long mais ça en vaut la peine).

Dans le bol du hachoir, mettre les pois chiches, deux cuillères à soupe d’huile d’olive, 1 à 2 gousses d’ail émincées (car le hachoir risque de ne pas bien les hacher), 1 cuillère à soupe de purée d’amande, 2 à 3 cuillères à soupe de jus de citron, du sel, 1 cuillère a café de cumin et 1 cuillère à café de sumac*en poudre (facultatif).

Mixer longuement, goûter et rectifier l’assaisonnement. Si le houmous est trop pâteux, ajouter de l’huile ou du jus de citron.

***

Pour le dip au fromage blanc

Mélanger 250 g de fromage blanc, 1 cuillère à soupe d’huile d’olive, 1 gousse d’ail émincée finement, 1 échalote émincée finement, le jus d’un citron, les feuilles d’une demi botte de menthe fraîche émincée, sel et poivre.

* Le sumac est une épice du Moyen-Orient au goût légèrement citronné. On en trouve dans les magasins spécialisés en épices (par exemple chez Izrael 30 rue François Miron à Paris).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s