Le cerfeuil tubéreux

Purée cerfeuil

Dans la famille des légumes oubliés, après le panais et le topinambour qui ont clairement perdu toute leur bobo-itude depuis qu’on les trouve au supermarché, j’ai découvert récemment le cerfeuil tubéreux. Particulièrement hype (donc très cher), il a un petit goût de châtaigne et se cuisine très facilement. On peut en acheter sur les marchés (j’ai trouvé les miens au marché Poniatowski à Paris 12ème).

J’ai testé en purée (miam miam), en petits cubes poêlés quelques minutes à l’huile d’olive (miam) et cru (pas génial car trop farineux). Pour la purée, rien de bien compliqué car il se suffit à lui-même. Après les avoir cuit à l’eau salée jusqu’à ce qu’ils soient bien tendres, je les ai écrasés avec du lait et du beurre. Sel, poivre, persil. On peut difficilement faire plus simple.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s